IFL PARIS JULY (FR)

4 FIBRES TRÈS RESPONSABLES #2 Du bon lait

13 mai 2019

#2 DU BON LAIT périmé dans nos armoires !

De l’attention, de la passion et des convictions : c’est ce qui a conduit la jeune et talentueuse microbiologiste allemande Anke Domaske à imaginer, mettre au point et développer une fibre innovante : QMilk. Fabriquée à partir de caséine de lait périmé, ou impropre à la consommation, QMilk apporte au marché textile une fibre douce aux multiples qualités. Elle apporte à la planète une solution très responsable.

Anke Domaske, s’est confiée à Interfilière Paris sur l’histoire de cette fibre et sur ses perspectives de développement :

Pourquoi vous êtes-vous intéressée au lait alors que la fibre de caséine existe depuis 1930 ?
Anke Domaske / Je cherchais des vêtements sans aucun produit chimique pour mon beau père. Atteint d’un cancer, son système immunitaire était très affaibli. Les protéines du lait m’intéressaient. Quand je me suis rendue compte qu’en Allemagne, les producteurs jetaient 2 millions de litres de lait non consommable, je me suis dit que la solution était là. Avec quelques amis nous avons acheté pour 200 dollars de lait et de matériel dont un grand thermomètre de confiture afin de vérifier la température de l’eau. Il fallait que le tissu ne se dissolve pas dans l’eau. Nous avons testé plus de 3000 recettes
dans ma cuisine !

En quoi consiste le procédé de fabrication que vous avez mis au point ?
A.D. / Le procédé est simple et rapide : nous faisons tourner le lait afin de séparer la protéine. Nous obtenons une sorte de « cottage cheese » que l’on fait sécher. Ensuite nous introduisons dans une extrudeuse, sorte de grosse machine à spaghettis équipée d’un embout à trous ultrafins, une pâte protéinée faite de poudre et d’eau.

Ce procédé est-il totalement écologique ?
A.D. / Oui contrairement aux procédés chimiques qui jusqu’ici permettaient d’utiliser la protéine du lait. QMilk est la fibre qui possède le plus bas taux d’émission de CO2. Et elle est totalement biocompostable. En 5 mn, et avec 2 litres d’eau à 80°, on obtient 1 kg de fibres.

Quelles sont les performances de votre fibre ?
A.D. / QMilk est 100% naturelle et biocompostable. La fibre est douce et confortable, légère, non allergène, antibactérienne et anti UV. Thermorégulante, elle absorbe l’humidité et évacue la transpiration. Elle résiste très bien à la chaleur. La fibre est thermocollable.

Comment utilisez-vous QMilk ?
A.D. / Actuellement, et pour des questions de production encore limitée, nous utilisons la fibre en mélanges avec d’autres fibres naturelles, alpaga, mérinos, coton, ou cellulosiques comme la viscose. QMilk peut être filée aussi avec des synthétiques. A terme, nous développerons des tissus en 100% QMilk.

Réussissez-vous à produire la fibre de façon industrielle ?
A.D. / Nous travaillons encore sur des projets de développement car convaincre le marché de la mode prend du temps. Les projets lancés il y a 3 ans arrivent maintenant sur le marché. Nous essayons d’augmenter la production pour l’amener à un niveau qui puisse au moins satisfaire les fortes demandes que nous avons. Nous sommes présents sur la filière du non tissé car les applications techniques sont plus rapides à être développées.

Qui sont pour l’instant vos principaux clients ?
A.D. / QMilk est utilisée dans des produits d’hygiène déjà commercialisés par la société Carezza di Latte Tenderly.
Nous sommes aussi dans deux collections développées par le spécialiste de l’outdoor, Vaudé. Nous travaillons sur des projets avec le marché de la lingerie : les propriétés de notre fibre correspondent à un marché qui veut de plus en plus de matières naturelles et écologiques.

Est-ce que QMilk est une fibre chère ?
A.D. / La fibre coûte 25€ le kilo. Un prix similaire à celui de la laine ou de la soie.

Vous avez lancé votre propre collection de vêtements à base de Q Milk. Où en est cette collection ?
A.D. / Nous sommes constamment en rupture de stock.
C’est une petite collection qui connait un grand succès. Nous devons absolument accroître nos capacités de production !

Restez au courant des actualités du salon et du marché

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux